José Dorval - Biographie


Lauréat du Concours national « Belfius-Classics » et de divers établissements d’enseignement supérieurs musicaux de Belgique, la personnalité musicale de José Dorval est sensibilisée de manière décisive par la rencontre du pianiste André Dumortier, Prix Eugène Ysaïe en 1938, ainsi que de l’organiste international Hubert Schoonbroodt.

Titulaire de l’Orgue « Merklin » (restauration par la firme Thomas de Ster-Francorchamps ) de l’église du Sacré-Cœur à Saint-Servais (banlieue namuroise), il accompagne les services liturgiques paroissiaux, et y organise une vie musicale par la réalisation d’auditions d’Orgue (lors des fêtes de l’Epiphanie, de la Pentecôte et de l’Assomption) et d’un Festival Musical.

 

ll se produit en tant que soliste en Belgique : Namur, Charleroi, Stavelot (l’été aux orgues de Stavelot), Courtrai (Festival d’Orgue), Mouscron, Walcourt, Bruges (Couvent anglais), Jette (Festival d’Orgue),…et à l’étranger : Paris (St Merry), Grand Bornand, Genève, Luxembourg,…

 

Dans le cadre de l’édition 2006 du Festival d’Orgue de Courtrai, le jury lui a décerné un Prix à l’unanimité concernant la meilleure interprétation de l’œuvre moderne imposée : « Out of darkness into light », « Sept manières pour l’orgue » d’André Laporte (1931).

 

En tant que Chef d’Orchestre il a dirigé, de juin 1996 à février 1999, l’Ensemble Vocal et Instrumental « Le Laetare » de La Louvière (45 musiciens et 80 choristes). Durant ces circonstances, il a conduit différents solistes internationaux : Véronique Solhosse, Michel Larue, Ronald Van Spaendonck, Annick Van De Walle, Claire Lagasse,…

 

Chef de Chœur, il fonde en 2002 le Choeur de Chambre « Musique Eternelle », un ensemble vocal dont le répertoire est la « Musique Sacrée ».

 

Pédagogue, il enseigne la formation musicale, l’orgue et est chargé du cours d’accompagnement à l’Académie de Musique et des Arts de la Parole de la Ville d’Enghien.